avignon

La violence, un fait humain

Journées d’étude et de formation à Avignon – 4 et 5 mai 2017

Programme et inscription

Au cours de notre vie nous rencontrons inévitablement la violence. (…) Nos réponses ou nos absences de réaction sont encore plus problématiques quand nous sommes confrontés à cette violence en tant que professionnel du champ médico-psycho-social. Les protocoles qui s’érigent aujourd’hui en guise de réponse à ces situations ne peuvent que nous interroger, d’autant que nous en mesurons ensuite les effets auprès des constellations affectives des rescapés, des victimes ou des personnes protégées en urgence.

Si ces situations rencontrées ou racontées génèrent une première réaction souvent massive car fruit d’un jugement, l’approche systémique nous permet de problématiser l’interaction que nous vivons et nous invite à ne pas adopter une attitude professionnelle sans avoir nourri un débat éthique. Pour agir, il nous faut pouvoir penser l’impensable en se demandant quelles sont les interactions et les contextes qui ont pu conduire quelqu’un à vouloir détruire son semblable. Penser la possibilité d’une intervention psycho-sociale pour des survivants afin de leur permettre de reprendre le tissage des liens passe par la compréhension de la déshumanisation qu’ils ont vécue. Cette recherche de sens ne tend ni vers une acceptation ni vers une déresponsabilisation des auteurs de ces violences mais elle nous apparaît comme une étape indispensable à la construction d’une hypothèse relationnelle, nécessaire fil rouge pour l’intervenant confronté à l’impensable.

Au cours de ces deux journées en Avignon nous vous invitons à venir réfléchir avec nous à partir de l’expérience de professionnels qui ont développé des pratiques innovantes dans leur travail auprès de populations confrontées à une violence extrême. Penser l’impensable pour agir est le fil conducteur que nous vous proposons de venir tisser avec eux au cours de ces deux journées.


heidelberg-buildings-architecture-city-neckar-frs-4760

Was ist der Fall? Und was steckt dahinter?

Diagnosen in systemischer Theorie und Praxis

Heidelberg, 25 – 27 Mai 2017

Programm  – Abstraktband

In Psychotherapie und Beratung, in Familien-, Kinder- und Jugendhilfe, im Coaching, in Psychiatrie, Psychosomatik und allgemein im Gesundheitswesen wird immer eine Ausgangslage definiert. Man kann das Diagnose oder, mehr handlungsorientiert, auch die Klärung eines Auftrages nennen. Wer macht das wie? Und wie könnte es stattdessen gemacht werden? Wir wollen bei dieser Tagung herausfinden, was eigentlich dahinter steckt, wenn gefragt wird: Was ist hier der Fall? Und wir fragen, wie die unterschiedlichen Antworten darauf die therapeutische und beraterische Praxis beeinflussen.

Wollen wir das so? Könnten wir anders? Erfahrene PraktikerInnen und ExpertInnen aus systemischer Therapie und Beratung, Verhaltenstherapie, Psychoanalyse, Hypnotherapie und klinischer Forschung werden ihre Perspektiven aufzeigen, aus der eigenen Praxis berichten und gewinnbringende Kontroversen führen, die zu neuen Ein- und Aussichten führen könnten.


 

International Systemic Research Conference 2017

“Linking Systemic Research and Practice”

Heidelberg, 8 – 11 March 2017

Program  –  Register

Systems theory and systemic research aim at understanding the behavior of elements by studying their relationship patterns within and between the systems they are part of.

The ISR Conference focuses on human systems only – on communication patterns between persons and organizations (social systems), thoughts and feelings within persons (psychological systems), immune-neuroendocrine processes (biological systems), and interactional processes between system levels (bio-psycho-social approach).

It presents research with relevance for human systems practitioners like psychotherapists, health professionals, teachers, social workers, organizational consultants and social activists.


 

5ème Journée de recherche clinique et évaluation en pratique systèmique

LAUSANNE, 10 MARS 2017

Programme

Comment la recherche nourrit le travail des cliniciens, autrefois souvent réfractaires à l’idée d’introduire des outils de recherche dans leur pratique, mais aussi comment les familles qu’ils rencontrent en bénéficient directement. Cette journée s’adresse aux chercheurs et aux cliniciens.