Agenda

SAVE THE DATE 

Journée d’études en anglais et français – avec Viola Sallay, de l’Université de Szeged en Hongrie

La carte émotionnelle dans l’interview sur la maison de la famille – un outil pour le thérapeute et dans la recherche

13 mars 2020 de 9h00 à 17h00

Viola Sallay est psychologue, chercheur à l’Université et thérapeute familiale. Elle nous parlera et nous fera expérimenter un outil systémique très intéressant qu’elle a développé avec ses collègues et utilisé comme outil de recherche et dans les consultations familiales: le plan émotionnel de la maison familiale.

The Emotional Map of the Home Interview – a family therapist’s tool for intervention and research

 

Vous pouvez dès à présent réserver votre place en envoyant un email à info@ilps.lu

Les informations supplémentaires quant au lieu de la formation et les formulaires d’inscriptions suivront en janvier.

L’Institut Luxembourgeois de Pensée Systémique et de Thérapie familiale (ILPS) en collaboration avec la Société Luxembourgeoise de Psychologie et la Société Luxembourgeoise de Psychiatrie, Pédopsychiatrie et Psychothérapie ont le plaisir de vous inviter à la journée d’études sur le thème de la supervision clinique avec Professeure Isabelle Duret

  • Quand: vendredi 3 mai 2019 à partir de 9h00
  • Où: Institut pour infermes moteurs cérébraux 1, place Thomas Edison, L-1483 Strassen

Inscriptions membres ILPS: 40 EUR répas inclus

Inscription non-membres: 60 EUR répas inclus

Lors de votre inscription, qui doit se faire par e-mail à l’addresse info@ilps.lu jusqu’au 26 avril inclus, veuillez svp spécifier si vous souhaitez un repas végétarien ou non.   

Virement sur le compte au nom de ILPS: CCP LU49 1111 1265 4961 0000

Nous proposons une carte de membre ILPS 2019 (30 Euros) ensemble avec la participation aux frais du séminaire pour 70 Euros. Cette formule permettra aussi l’accès gratuit aux séminaires ILPS de 2019/2020.

La honte est un sentiment puissant, difficile à gérer pour celles et ceux qui l’éprouvent. Le discours sociétal stigmatisant certains sujets fait partie intégrante de la honte. Lorsqu’elle s’origine dans des évènements de vie particulièrement dramatiques, elle devient un enjeu clinique important. Elle se cache souvent sous la surface de la conscience infectant le lien à soi et aux autres, usant même les possibilités d’évolution thérapeutique. Elle est l’objet d’évitement qui empêche de dire sa souffrance et de recourir à une aide professionnelle.  Elle pousse au gel des vécus traumatiques et maintient voire amplifie les phénomènes de dissociation traumatique. Même si le thérapeute la perçoit, elle peut rester hors de portée du travail thérapeutique tant elle peut être difficile à nommer.

Soirée-conférence et journée d’étude avec Serge Tisseron – Liège, le 11 et 12 octobre 2019.

Pré-annonce ici.